Bertrand Renaudin

batteur, compositeur

Né (1955 en Vendée) et vit en France,
Il débute des études classiques en 1968 au conservatoire de Rennes et fera partie des premiers élèves de Dante Agostini ainsi que de Kenny Clark.

"Co-écrivain et expérimentateur des premières méthodes Agostini (aujourd'hui des bestsellers, Bertrand aurait apporté à Dante l’idée géniale de symboliser le doigté de la main droite par un rond blanc et de la gauche par un point, pour rendre l’écriture internationale, système aujourd’hui repris par beaucoup d’écrivains de la percussion. Il est un des premiers batteurs français à se produire en solo. C'est un maître des dynamiques, des mesures asymétriques, de l'improvisation totale avec rudiments, arpèges, swing subtil, effets sonores surprenant et matiéristes, à l'image de sa peinture. "Touche à tout", Bertrand compose et arrange lui-même la musique pour orchestre (qui intègre le djembé, et la musique bretonne), avec une vivacité et une liberté révolutionnaire, dans les années 1990 (au sein du « Zoomtop Orchestra » dont il est le leader). Il est aussi passionné de botanique et a écrit un livre. L'implication du corps humain est un trait caractéristique de son jeu, et la rencontre et le voyage, une passion dans sa carrière. Un homme qui démontre encore que la spécialisation est bien une valeur désuète (ses influences stylistiques, vont du jazz, à l'Afrique, en passant par l’orient, la samba, le rock et le funk). Son travail a été salué par Martial Solal et Claude Nougaro et il a été lauréat du concours National de Jazz de la Défense en 1988 avec Steve Potts. Il est sans doute le premier au monde à réussir un métissage complet du jazz (batterie, saxophone), de la musique européenne (gammes et thèmes) et de la plus authentique culture mandingue en allant en Afrique rencontrer ses meilleurs musiciens, opérant la fusion et le retour aux sources africaines du jazz peut- être le plus profond jamais réalisé". (Marc de Douvan)

Bertrand Renaudin découvre le jazz dans les années 70 à travers, entre autres, le trio d'Eddy Louis, René Thomas et Kenny Clark. Lauréat du concours National de Jazz de la Défense (avec ses compositions et son quartette) en 1988, il se consacre en 1989 exclusivement à sa propre création, si l'on excepte sa participation dans le quartette de Steve Potts ainsi que d'une prestation dans le quartette de Jean-Charles Capon.
Passionné de voyage, de botanique et de rencontres, dont l'influence teinte ses compositions, il fera de nombreuses tournées à l'étranger sous son nom. Depuis 1993, il séjourne régulièrement dans différents pays afin de réaliser des projets qui lui tiennent à coeur.
Sa carrière est jalonnée de nombreuses tournées en France comme à l’étranger : de la Syrie à l’Égypte, du Japon à l’Irlande, de la Bulgarie à la Roumanie, des Etats-Unis et à l’Afrique. Quant à ses prestations en solo, la dernière en date fut un véritable challenge : accompagner, en direct, le plus grand feu d’artifice d’Europe au Parc de Saint-Cloud devant 23000 spectateurs... Avec plus d’une trentaine de CD à son actif, son dernier disque « Château Rouge » vient d’être distribué par Harmonia Mundi.

« Bertrand RENAUDIN est un arpenteur infatigable du monde, un voyageur qui nous étonne. Ses notes disent plus que la musique, elles nous emportent. Une constante impression de chaleur, de suavité presque, tant ses mélodies sont délicieusement chantantes. Sa musique recèle un nombre surprenant de standards potentiels, c’est-à-dire des thèmes intemporels qui auront la faculté de résister, IRRÉSISTIBLE… »
Renaud CZARNES, Jazzman

« Renaudin reste avant tout un mélodiste, épris de poésie. »
Jean-Michel PROUST, Nouvel Observateur.


Cet artiste a participé rue Paul Fort à :

Un concert en "Renaudin Trio" avec le saxophoniste Hugues Rousé et le contrebassiste Sébastien Douchy le 26 novembre 2015

> Lien vers le concert

Un concert avec le musicien András Vigh le 22 septembre 2012

> Lien vers le concert


> Retour accueil