Loading images
loading
AITKENKUHNEN BAINES BLYFIELD BRITTON CAVALAN CHANG COTTRELL DITTLMANN DIXONWARD FREEMAN GALLAGHER HILLER HOOGEBOOM HOSKING HUGHES INGLIS KUHNEN MAKIGAWA MALOVAGUY MARSLAND MINKKINEN OCONNELL PATTIHIS PAXON PRUHL RANA RHODE SIEBERFUCHS SKALA SPECKNER SYRJANEN SYVANOVA TILDEN TOLVANEN WEST WHEELER WOODS ZIEGLER

photo Sandra Pointet

Alla
Malova Guy

créatrice de bijoux

Born (1975) Shouya, Russie. Lives, works, Geneva, Switzerland.


Education

2012 - 2013
Formation HEAD (Haute école d’art et de design)
CERCO (Centre d’expérimentation et de réalisation en céramique contemporaine)
Diploma of advanced studies / Realisations Céramique & Polymères

2008 - 2011
HEAD, Genève (Haute Ecole d’Art et de Dessin)
Bachelor of Arts en Design industriel et de produits avec orientation en Design bijou

1996 – 1999
City University, Londres BSc (Bachelor in Social Science) en économie.

"Precious and jewellery are concepts which often go together. (« Precious » and « jewellery » often go together.) This association has existed since we first began wearing jewellery - well before the first rock paintings. How do we explain the preciousness of a piece of jewellery ? Looking at the etymology of the word « precious » we find the following synonyms: « valuable, costly, beloved, dear ». Pieces of jewellery are objects to which we attach a certain value, and it is this value that makes them precious. If « costly » refers to the monetary value, « beloved and dear » are the manifestations of affectionate attachment, which is unquantifiable. These adjectives describe the jewellery as a lover, a comparison which I find accurate, because wearing a piece of jewellery is a tactile experience. We become intimate with it, it marries us, caresses us, helps us. In some ways it becomes part of our body and our personality. This is why it’s natural to attribute an affectionate value to it, over and above the monetary value. In my work I try to pay homage to this notion of tactile preciousness. I create jewellery to inspire curiosity. I want the pieces to invite being touched, tried on, worn and loved. The preciousness of my jewellery lies in the attention to detail and the choice (research) of materials."
Alla Malova Guy

"Précieux et bijoux vont souvent ensemble. Cette association existe depuis que nous avons commencé à porter des bijoux, c’est-à-dire bien avant les premières peintures dans les grottes. Comment s’explique la préciosité d’un bijou ? En suivant l’étymologie du mot « precious » nous trouvons les synonymes suivants : «valuable, costly, beloved, dear». Les bijoux sont des objets auxquels nous attachons une certaine valeur, et c’est cette valeur qui les rend précieux. Si « costly» fait référence à la valeur monétaire, « beloved and dear » sont des mani- festations de l’attachement affectif, inquantifiable lui. Ces deux derniers adjectifs décrivent le bijou comme un amant. Je trouve juste une telle comparaison, car porter un bijou est une expérience tactile. C’est un objet avec lequel nous devenons intimes : il nous épouse, nous caresse, nous soutient. Il devient en quelque sorte l’extension de notre corps, de notre personnalité. C’est pourquoi il peut être naturel de lui attribuer une valeur affective, supérieure à sa valeur monétaire. Dans mon travail, j’essaie de rendre hommage à cette notion de préciosité tactile. Je crée des bijoux pour exciter la curiosité. Je veux qu’ils donnent envie d’être touchés, essayés, portés et aimés. La préciosité de mes bijoux se retrouve dans l’attention portée aux détails et dans la recherche des matières." 
Alla Malova Guy


Cette artiste a participé rue Paul Fort à :

L'exposition "Au-delà du précieux, au-delà des frontières"
en novembre 2013

> Lien vers l'exposition


Photos




photos Sandra Pointet