Loading images
loading
ENDO HIRAI IYAS LAMBOURS LEVYSTAB MAURIN RIGOULET SALMON TRUCAHN VASSILIEV VONSCHAEWEN

 

Gérard Uféras

photographe

Né et vit à Paris.
À partir de 1984, il entame une collaboration régulière avec le journal Libération, pour lequel il réalise de nombreux reportages et qui organise sa première exposition. Il publie ensuite régulièrement dans Télérama, Beaux-Arts, The Independent Magazine, Jardin des modes, Das Magazin, Lo Specchio della Stampa, Marie-Claire (Italie), Marie-Claire (France), Madame Figaro, Le Monde, View Point, L’Officiel, L’Express, Io Donna, D, La Repubblica Delle Donne, Amica, Il Corriere della Serra, Gala, Paris Match…

Il participe à la création de l’agence Vu en 1986 et est, depuis 1993, membre de l’agence Rapho. Parallèlement au photojournalisme, il mène un travail de portraitiste, réalise des campagnes de publicité, des séries de mode, et poursuit des recherches personnelles qui l’amènent à exposer dans de nombreux pays. Son travail a été plusieurs fois récompensé et fait partie des collections de la Maison européenne de la photographie à Paris, du Fonds national d’art contemporain, de l’Union centrale des arts décoratifs, de la Bibliothèque nationale de France, de la National Gallery à Londres, du musée de l’Élysée à Lausanne, du Festival de Salzbourg en Autriche, de la collection Henkel en Allemagne, de la Maison de la photographie à Moscou…


PRIX

1987
Prix des directeurs artistiques.

1990
Prix Villa Médicis hors les murs.

1991
BP Arts Journalism Award (Londres.

1997
World Press Photo.

1999
Prix SCAM.

2007
Digigraphie Award.


EXPOSITIONS

1984
Galerie Libération/La Chambre Claire, Paris.

1986
“ Photographes en quête d’auteurs ”, Direction du Livre, Paris.

1988
“ Regards sur le Palais Garnier ”, Mois de la Photo, Paris.
“ Lectures, lectures ”, BPI/Centre Pompidou, Paris.

“ Voir la Suisse autrement ”, musée de l’Élysée, Lausanne.

1992
“ Glyndebourne, un jardin d’Opéra ”, galerie Orcofi, Paris.

1993
Musée de l’Élysée, Lausanne.

1996
“ The Visit ”, Ramsgate.
Institut français, Bratislava.

1997
Jahrhunderthalle, Francfort.
Carrousel du Louvre.
Festival de Salzbourg.

2000
“ Eleganza momenti rubati ”, galerie Grazia Neri/galerie Battistoni, Milan/Rome.
“ Haute Couture ”, Harrod’s, Londres.
“ Hand Mode ”, Web bar, Paris.

2001
“ L’Étoffe des rêves ”, Union centrale des arts décoratifs, Paris.
Grand Manège, Festival international de la Mode de Moscou.

2002
Bunkamura Gallery, Tokyo.
Musée de l’Élysée, Lausanne.

2003
Petrovsky passage, Moscou

2004
Bibliothèque nationale de France, Bibliothèque musée de l’Opéra, Paris.

2006
« Lumières d’Etoiles », Festival L’œil en Seyne , La Seyne sur Mer.
« Un pas vers les étoiles », Palais Garnier, Paris.
« Theatre of Fashion », Daelim Contemporary Art Museum, Seoul, Corée.

2007
Dorothy's Gallery Paris

« Il piccolo teatro », Institut Culturel Italien, Paris.
« In the company of stars » Hermès Gallery, New York.
Promenades photographiques de Vendôme.
Crossing 080 Barcelona « Fashion is everywhere », Barcelone.
« Divine Couture», atrium du groupe Le Figaro, Paris.
« In the company of stars » Hermès Gallery, Berlin.

2008
« Le ballet de l’Opéra de Paris » Centre culturel français, Vilnius.
« Un pas vers les étoiles » Maison des arts de Créteil.
« Portraits de vie » Brest 2008, port de Brest.
« Be sexy, thank you! » galerie Jean Patou Paris.

2009
« Etats de grâce » Maison Européenne de la Photographie, Paris.
« Fame and Fashion » Photographerslimitededitions Gallery, Vienna.
« Chaque photo a son histoire » Polka Galerie, Paris.
« Beauty unveiled » Wittgenstein Editions Gallery, Hong Kong.

2010
“ Fashion Stills”, hotels Sofitel, New York, Washington, Montreal, Londres, Bruxelles, Rome, Berlin.
« Paris d’amour » Hotel de Ville de Paris.
« Quelque chose en eux » Atelier Richelieu, Paris.

2011
« Fashion stories » La Fête Bangkok.
« Un pas vers les Etoiles » Les Baux de Provence.
« Fashion stills » Sidney, Melbourne, Dubaï, Marrakech.
« Paris d’amour » Musée National Sainte Sophie, Kiev, Kharkov.
« Bobines de bénévoles » Festival Lumière 2011, Lyon.

2012
« Paris d’amour » Odessa, Warsaw, Krakow, Massy
« Fashion stills » Budapest, Luxembourg
« Corps et Graphie » Salons du Panthéon Paris
« Dior 30 avenue Montaigne » Shanghai
« Un pas vers les Etolies » La Menuiserie , Rodez
"Gérard Uféras" Hédiard Singapour

2013
« Arty sensation » Union des Arts Décoratifs Paris
« Sur le fil du rêve » Polka Galerie Paris


BIBLIOGRAPHIE

Mezcal, Plume, France, 1993.
The Visit, Photoworks, Grande-Bretagne, 1996.
Opera, Edition Braus, Allemagne, 1997.
Il Piccolo Teatro di Milano, Mondadori, Italie, 1997.
L’Étoffe des rêves, Éditions du Collectionneur, France, 2001.
Un fantôme à l’Opéra, Éditions du Collectionneur, France, 2003.
Les coulisses du festival, Edition Flammarion, France, 2005.
Saint Gobain PAM 150ans, Edition d’entreprise, France 2006.
Un pas vers les étoiles, Edition Flammarion, France 2006.
Etats de grâce, Les Editions du Fantom, France 2009.
Paris d’amour, Edition Castor et Pollux, France 2010.
Quelque chose en eux , Edition . Tof, France 2010.
"Dior, 30 avenue Montaigne" Terre Bleue France 2012.


SITES WEB

> www.gerarduferas.com
> www.parisdamour.com

La photographie, chez Gérard Uféras, est une vocation précoce. Dès l’âge de huit ans, le jeune garçon, né à Paris, utilise les appareils photo que collectionne son père. Dans les années 80, il collabore à Libération, puis participe à la création de l’agence Vu avec Christian Caujolle.
Ce mélomane, fou de théâtre et d’opéra, se consacre ensuite à ses passions avec des travaux au long cours. Cela lui vaudra entre autres, en 2011, d’être invité à exposer à Moscou par le Bolchoï qui fête sa réouverture après six ans de travaux. Le mythique théâtre moscovite lui donne carte blanche, comme à ses pairs Sarah Moon et Peter Lindbergh.
L’année précédente, son exposition Paris d’Amour, organisée à l’Hôtel de Ville de la capitale, accueillait plus de 60 000 visiteurs.
Plusieurs fois primées, exposées dans des lieux prestigieux comme la Maison Européenne de la Photographie ou la Bibliothèque Nationale de France, les œuvres de Gérard Uféras sont présentes dans de nombreuses collections privées et publiques en France comme à l’étranger.
Toujours généreuses et sensibles, ses photos recèlent ce zeste d’ironie complice qui sait éviter la moquerie ou le cynisme. Uféras ne triche jamais. Un peu comme son ami Willy Ronis qui écrivait de son travail : « On voudrait employer un mot très fort, mais on n’ose pas, alors on dit qu’on est devant le grand mystère qui se nomme la Grâce. »


Cet artiste a participé rue Paul Fort à :

L'exposition "Au-delà du précieux... Au-delà des mers", en septembre - octobre 2013

> Lien vers l'exposition


Photos (prochainement)