Loading images
loading
Batterham Chague_T Eglin Esteban Haguiko Hirlet Kaufmann Larpent Lindner Loughran Mellon Odundo Oyekan 101.jpg Raphael Rousseau Vanier

Philip Eglin

céramiste et sculpteur

Philip Eglin (né à Gibraltar 1959, vit et travaille en Angleterre).
Etudie au Staffordshire Polytechnic (1979-82), et au Royal College of Art (1983-86).
Lauréat du prestigieux Jerwood price (Applied Arts ceramics en 1996).
Il expose internationalement et ses œuvres ont rejoint les plus importantes collections privées et institutionnelles (Auckland Museum, New Zealand ; Mint Museum, North Carolina, USA ; Stedelijk Museum, Amsterdam ; National Museum of Scotland, Edinburgh ; The Fitzwilliam Museum, Cambridge ; the British Council and the Victoria & Albert Museum, London).

"Mon professeur le plus influent a été Eduardo Paolozzi. J'ai effectué pour lui un certain nombre de modèles figuratifs en argile, à l'échelle, et en échange, il m'a permis de copier certains de ses motifs les plus connus. Ces exercices m'ont permis d'acquérir et d'affiner mes compétences en modelage. L'enseignement était très ouvert au RCA, fondé sur l'encouragement à trouver par nous-mêmes ce qu'il était possible de faire avec la terre. Vivant alors à Londres, ville en plein essor, j'ai profité à fond des musées et galeries d'art. J'ai toujours été attiré par le dessin et les formes du vivant et c'est une figure féminine de Picasso, initialement tournée puis remodelée par lui qui m'a mené à faire le lien entre le contenant et mes propres dessins de nu féminin, et à voir comment je pourrais en faire usage. J'étais aussi frappé par l'analogie des noms des différentes parties du pot et ceux du corps humain, pied, col, lèvre, épaules, ventre. C'est ainsi que j'ai construit mes premières pièces figuratives en creux comme le sont les contenants."


Cet artiste a participé rue Paul Fort à :

Une exposition de groupe intitulée "Motifs "placés" - Figures libres",
du 26 mars au 12 avril 2014.

> Lien vers l'exposition

Une exposition de groupe intitulée "Juggling - Jeux de Pichets", 
en avril 2013.

> Lien vers l'exposition