Loading images
loading
Batterham Chague_T Eglin Esteban Haguiko Hirlet Kaufmann Larpent Lindner Loughran Mellon Odundo Oyekan 101.jpg Raphael Rousseau Vanier

 

Richard Esteban

potier à Aigues-Vives

Présentation par lui-même
1971-1973
A
pprenti à la poterie de la Brague à Valbonne (06) qui produisait des pièces utilitaires empilables, dites de style scandinave, ce qui exigeait un tournage très rigoureux, je suis en parallèle, des cours le jeudi au collège de céramique de Cannes, et j’obtiens mon CAP de FACONNIER DE CERAMIQUES INDUSTRIELLES en 2 ans au lieu de 3.

1973
J
e pars travailler à Vallauris, d’abord chez l’artiste Anasse, puis chez Ribéro et enfin chez Foucard-Jourdan où je devais tourner, dans la semaine, entre 800 et 1000 pièces, petites et grandes. C’est là que j’acquiers la dextérité dans le tournage. Je devins le dernier tourneur de chez Foucard en 1974, et ce fut la dernière fabrique traditionnelle de Vallauris.

1975
Je rejoins Philippe Sourdive à la poterie de Cliousclat. J’avais les fonctions de tourneur, enfourneur, cuiseur au four à bois.J’ai travaillé pendant 2 ans avec Philippe dans une grande complicité, puis assumé la fonction de gérant de la fabrique en plus de mes taches habituelles, car Philippe, gravement malade, ne venait que rarement à Cliousclat ; nous étions un effectif de 6 personnes à ce moment-là.

1977
J’accueille Nicolas et Olivier Sourdive, nous avons travaillé une année ensemble, avant soit de nous unir en SARL, soit de nous séparer, ce que je décidais.
1979-J’achète l’ancien abattoir du village d’Aigues-Vives et crée la Poterie d’Aigues-Vives : construction d’un four à bois de 12m3, aménagement de la porcherie en habitation et de l’étable en atelier.

J’étais seul à travailler et je vendais mes pots de jardin aux marchés aux fleurs, toutes les semaines à Montpellier, Nîmes et Uzès. J’ai également participé avec ma vaisselle, à des salons artisanaux où on louait des stands à plusieurs : la Poterie de Cliousclat, Gérard Lachens, Catherine Vanier.

Dès 1995, je crée les portes ouvertes à la poterie: pour la fête des mères et en décembre. Evènements signalés dans des journaux de décoration, média divers (Côté Sud, Elle Déco, VSD, l’Express, France Inter, TF1.) 1995-j’achète une grange à Meyrueis, village du sud Lozère très touristique l’été, et crée un magasin de vente ouvert en juillet, aout, septembre.

2002
Devant le succès remporté auprès des acheteurs américains et japonais au salon Maison & Objets à Paris, je décide d’agrandir Aigues Vives : 3 nouveaux bâtiments, un four à gaz de 2m3, un électrique de 750 litres, fours toujours en fonctionnement; il y avait un effectif de 9 personnes.(Nous ne sommes plus que 3)

En 2009, la Poterie d’Aigues-Vives est classée ENTREPRISE DU PATRIMOINE VIVANT par l’Institut Supérieur des Métiers du ministère du commerce et de l’artisanat.

En 2011, aidé par l’Europe, je crée un nouvel atelier pour fabriquer de très gros pots à la corde pour le jardin et des jarres pour élever le vin.

Le succès de la poterie vernissée suscite l’engouement de jeunes potiers, artistes, mais aussi celui de grosses entreprises telles que Terre de Provence à Dieulefit, qui, avec leurs 100 employés, inondent et saturent le marché français et étranger de poteries pseudo-provençales, dénuées d’authenticité, ce qui participe, avec la crise actuelle à la diminution de l’activité et à la fermeture de boutiques de revendeurs.

La mode évolue, change ; nous devons la créer pour ne pas la subir, mais c’est un exercice périlleux lorsque l’on s’acharne à maintenir une tradition.
Bien que travaillant avec des modèles anciens et une technique traditionnelle, je ne suis pas un « copiste », je me permets de créer avec cette technique de terre vernissée, des pièces nouvelles, des décors originaux tels que, par exemple, les assiettes noires au décor « méditerranée », qui ont beaucoup de succès.

Des réalisations en collaboration avec des décorateurs, des artistes permettent d’étendre et d’élargir la production: Objets et vaisselle spécialement réalisés pour Jacques Grange, Editions d’Artistes (pour le photographe François-Marie Banier, vases dessinés par le peintre Jean Hugo....
L’artisan d’aujourd’hui doit être excellent en fabrication, en gestion, en communication, en vente, etc... Je n’ai ni le temps, ni la compétence pour faire vivre le site internet actuel :
www.poterie.info ni de m’occuper de la vente par ce moyen. Et pourtant, cet outil Internet devient indispensable à notre survie.

Le 31 décembre 2013, la poterie de Cliousclat a fermé. La mairie a racheté les bâtiments et, avec son aide et celles d’autres potiers de la région, nous avons le projet de redonner vie à ce lieu.

Aujourd’hui, début d’année 2014, la Poterie d’Aigues-Vives est la seule fabrique de poteries vernissées traditionnelles françaises à produire plus de 170 modèles, de 15 à 300 pièces par modèle, d’après des exemples anciens, avec une technique et un savoir-faire ancestral. 


Cet artiste a participé rue Paul Fort à :

L'exposition de groupe "Un beau geste unique-répété" du 19 juin au 6 juillet 2014.

> Lien vers l'exposition