Pascal Contet

accordéoniste

A l’âge de 4 ans Pascal découvre les sons désaccordés du piano de sa grand-mère paternelle. Fasciné mais frustré, il entreprend d’y jeter ses doigts au hasard. Mais c’est en passant des heures à écouter sa tante jouer de l’accordéon que naît en lui l’envie, irrévocable et monomaniaque, de devenir accordéoniste professionnel.
Très tôt, sa prédilection pour les musiques classiques crée un fossé entre ce qu’il doit jouer et ce qu’il a envie de jouer ! Fort heureusement, au gré de rencontres diverses lors de concours nationaux et internationaux, il trouve vite la voie du classique, de la transcription mais aussi des compositions originales américaines, russes et scandinaves pour accordéon.
Après un parcours privé en France, Pascal Contet continue ses études musicales à Fribourg en Suisse, à la Musikhochschule de Hanovre (Elsbeth Moser), au Conservatoire Royal de Copenhague et à l’Akademie der Künste de Graz en Autriche (Mogens Ellegaard).
Il est lauréat de la Fondation Cziffra (1983), de la Fondation Menuhin (1986) et de la Fondation Bleustein-Blanchet pour la Vocation (promotion 1989 du Président de la République François Mitterrand), reçoit le Prix Samfundet du gouvernement danois (Musicora 2000) et du Prix Gus Viseur (2007).
En 2007, il est nommé aux Victoires du Jazz dans la catégorie « artiste/formation de l’année » pour son album « NU » paru chez In Circum Girum / socadisc avec le contrebassiste Bruno Chevillon et le saxophoniste François Corneloup.
En 2012, pour la première fois, l’accordéon entre dans l’histoire des Victoires de la Musique classique, Pascal Contet est nommé 2 fois, en tant que « Soliste Instrumental de l’année » et « Meilleur Enregistrement de l’Année »
Faiseur de répertoire et Interprète en Musique de création Incontournable dans la création contemporaine il renouvelle depuis 1993 le répertoire de l’accordéon. Il compte environ 250 oeuvres à son actif et de nombreux compositeurs lui font confiance, dont Luciano Berio, Claude Ballif, Jean-Pierre Drouet, Jean Françaix, Franck Bedrossian, Bruno Mantovani, Bernard Cavanna, Ivan Fedele, Javier-Torres Maldonado, Philippe Hurel, Marc Monnet ou encore Martin Matalon.
Le 11 juin 2012 au Théâtre des Bouffes du Nord, Pascal Contet a créé « Over the sea » d’Edith Canat de Chizy avec le Quatuor Diotima pour le festival Manifeste de l’Ircam.
Le 20 octobre 12 à la Cité de la Musique à Paris, il a créé la cantate n°4 de Bruno Mantovani avec l’ensemble Accentus (Laurence Equilbey) et Sonia Wieder-Atherton.
Le 18 novembre 2012 pour le Festival Musiques Démesurées de Clermont-Ferrand, Something out of apocalyspe (accordéon et électronique) de Pierre Jodlowsky, et « Blaze », concerto du britannique Benjamin Ellin.
En janvier 2013, à Berlin il crèe « Après tout » de Fabien Lévy avec l’Ensemble 2E2M et les Neue Vokalisten de Stuttgart, un solo de Martin Matalon. Raphaël Cendo, Claire-Mélanie Sinnhuber, Luis Rizo Salom, Joshua Fineberg Oscar Strasnoy, Oscar Biancchi, Christina Athinodorou.
En octobre 2013, il crée « DRAFT 1 « solo de Yann Robin au Festival Musica de Strasbourg. 
En février 2014, il crée la nouvelle version pour ensemble du Karl Koop Konzert de Bernard Cavanna, avec l’ensemble 2E2M pour le festival Présences de Radio France.

Improvisateur et Compositeur, directeur de festivals, producteur radio, pédagogue Pascal Contet garde la volonté de transmettre sa passion et son expérience, en proposant des concerts commentés, des ciné-concerts, des masterclasses (Université de Berkeley (CA), Shanghai, Mexico, Taschkent, Bandung ou en réalisant des expositions thématiques itinérantes de son étonnante collection d’accordéons (85 instruments de 1835 à nos jours).
Depuis octobre 2011, il enseigne à l’Académie Supérieure de Musique de Strasbourg dans le cadre de la Haute Ecole des Arts du Rhin (Licence/DNSPM et Master pro) et intègre le CNSMD de Paris en septembre 2013 en tant que formateur pédagogique pour l’accordéon. Son site www.pascalcontet.com donne une vision complète des intérêts qu'il porte aux éclatements artistiques.


Cet artiste a participé rue Paul Fort à :

Un concert en duo avec la contrebassiste Joëlle Léandre, le 25 juin 2014

> Lien vers l'événement