Sigrid 
Avrillier

copiste au Louvre, écrivain, peintre, sculpteur

Sigrid Avrillier, normalienne et auteure d’une thèse sur l’interaction matière-rayonnement, est professeure émérite à l’université Paris 13. Membre de l’ Académie des technologies, elle a vu ses travaux couronnés par de nombreuses distinctions dont la médaille d’argent du CNRS. Parallèlement, elle mène une carrière de peintre et de sculpteur sur pierre. 

« Faire une copie fidèle d’un tableau de maître dans le respect de la technique ancienne est une entreprise qui me conduit toujours très loin. Et l’aventure est à chaque fois différente. La plupart du temps je ne sais pas où je vais mais ce qui compte c’est le chemin :

 Je passe de très longs moments devant chaque tableau pour en explorer le dessin, la composition générale et l’atmosphère. En reproduire le moindre millimètre carré tout en conservant une homogénéité d’ensemble, un équilibre des tons.

Pendant les mois que dure ce travail je sais bien qu’au bout du compte et au-delà des aspects techniques, il me faudra essayer de retrouver ce petit rien de magie qui fait toute la différence entre une bonne copie et son original.

Et c’est là que commence l’envie de savoir… Qui était ce peintre ? Dans quel contexte peignait-il ? Qu’a-t-il voulu représenter ? Quelles étaient ses motivations profondes ?

Au fur et à mesure du questionnement, toutes les sources d’information sont bonnes à prendre : la littérature, Internet, l’observation des autres œuvres de l’artiste, l’agrandissement des photographies... La découverte progressive du contenu du tableau original donne alors à l’œuvre une autre dimension, en particulier celle de l’infiniment petit.

Dans mes livres c’est ce chemin du questionnement que je veux relater, à la manière d'une enquête, de façon à écrire un livre (d’art) qui se lise comme un roman et ouvre finalement une porte d’entrée originale et passionnante dans l’univers du maître. »


Cette artiste a participé rue Paul Fort à :