Loading images
loading
ENDO HIRAI IYAS LAMBOURS LEVYSTAB MAURIN RIGOULET SALMON TRUCAHN VASSILIEV VONSCHAEWEN

 

Didier Goupy

Photographe



Entre 1995 et 2006, Didier Goupy réalisa plus de mille photographies de ses enfants dans leur maison de vacances, à Saint-Pierre-Quiberon, en Bretagne.
Cette série de cinquante-huit images est le fruit d’une sélection effectuée en collaboration avec Marie-Françoise Le Saux, conservatrice du Musée de Vannes, lors de l’édition de 2007 du Festival International de la Photo de Mer.
Pris sur le vif, ces clichés témoignent du désir du photographe de transfigurer, d’immortaliser la vitalité enfantine qu’il observe autour de lui. Cet intérêt qu’il porte à leurs jeux et à leurs personnes se veut également être un encouragement à la vie, à l’action.
Didier Goupy est un artiste-père pour qui la beauté, la matière artistique brute qu’il va lui falloir mettre en forme, est partout, tout-le-temps. Ces moments furent pour lui une communion : il faisait ce qu’il préfère, photographier ; avec ceux qu’il aime le plus, nous, ses enfants. Cette série n’est cependant ni mémorielle ni exclusivement intime. Elle ne contient pas seulement les fragments d’une époque.
Avec son Leica, Didier Goupy crée de la poésie : il produit une émotion et donc de l’art. Le charme de ces captations les affranchit du temps et de l’espace. Ce ne sont plus Jules, Victor et Augustin Goupy qui jouent ou se baignent en Bretagne au tout début du XXIe siècle mais trois fils, qui, peut-être, les incarnent tous, pour s’aimer et interagir dans un environnent immatériel : celui, magique, de l’enfance. Il émane de ces clichés un sentiment indifférencié, celui de la vie, ou de ce temps, si beau, qui précède l’existence rationnelle et consciente. Le photographe ne cherche pas à produire une trace nostalgique. Son travail est un hymne à la vie, à l’audace et à la liberté. Progressivement, soigneusement et discrètement, il fait participer ses enfants à une œuvre. L’amour peut-il produire quelque chose de plus grand ?

Parcours
Didier Goupy rentre des USA à 23 ans, avec un appareil photographique en poche pour accompagner son père peintre au Maroc. Il fait ses toutes premières images à Casablanca. Voyages et photographies vont constituer son travail. En 1984, il part en Irlande. Les photographies qu’il y réalise sont immédiatement publiées dans Photo. Autre voyage en Égypte et nouvelle publication dans Photo-Magazine. Puis, il s'installe à Paris en 1986 et devient photographe professionnel. Il entame en 1987 une étroite collaboration avec le groupe Bayard Presse et intègre l’agence Sygma en 1991. C’est en Inde où il fera plusieurs voyages entre 1993 et 2001 que se révèle sa passion pour le portrait, fondement de son travail de photographe qui donnera lieu à divers séries ou collaborations. Aujourd'hui, Didier Goupy poursuit ses recherches sur le portrait, en invitant des personnalités du monde des sciences à poser pour lui en vue d’une installation numérique.

Planète Cancer, Vitesse Limite, publiés dans Paris Match, en 2001 et en 2003
Le Livre objet : File indienne édité par Transphotographic Press
Les Goupy à la mer, série exposée au Musée de la Cohue à Vannes en 2007
L’exposition Entre eux et moi, 2009, regroupe 70 figures majeures de la politique française
Rouge 3 en 2014 montre la vie quotidienne du soldat dans une compagnie du 3e RIMA

Les travaux de Didier Goupy sont diffusés par la maison de photographes Signatures et sont publiés régulièrement dans la presse nationale ou internationale. 


Cett artiste a participé rue Paul Fort à :

Exposition "Magies" en mai 2015

> Lien vers l'exposition


> Retour vers l'accueil