Mike WESTBROOK

Compositeur, chef d'orchestre

Kate WESTBROOK

Chanteuse, librettiste

Le compositeur - chef d'orchestre, Mike Westbrook et  la chanteuse - librettiste Kate Westbrook  ont commencé à jouer ensemble dans le milieu des années 70.Depuis, ils ont voyagé dans le monde entier, diffusant une musique d’une immense variété allant du cabaret, jazz,opéra, à des œuvres intégrant des poésies européennes (notamment dans «Le cortège» et «London Bridge Is Broken Down», du théâtre (The Serpent Hit, une pièce pour quatuor de saxophones, percussions et voix).

2012 marque le 30e anniversaire  du trio de Mike, Kate Westbrook, et le saxophoniste Chris Biscoe (un  répertoire  de standard y compris la musique de Kurt Weill, Friedrich Hollaender et Cole Porter. ..)

Depuis les années 60, Mike Westbrook a  dirigé de nombreux groupes et  composé pour une succession de petites  et grandes formations : des œuvres  d’ envergure -  jazz ,ensembles classiques,  comédies musicales, opéra, théâtre expérimental, des pièces pour la radio, télévision ,cinéma. Il a réalisé plus de 50 albums : Parmi lesquels : Citadelle/salle 315 avec John Surman, On Duke birthday en hommage à  Duke Ellington et Westbrook Rossini. Ses compositions pour voix vont du Westbrook Blake (« peut-être l’œuvre la plus importante de tout le Jazz britannique », Independant on Sunday) au « off Abbey Road », une « re-lecture » de l’Album Abbey Road des Beatles.

Le répertoire de Kate Westbrook va du Jazz, musique de théâtre, chansons  populaires, à la musique contemporaine (compositeur Michael Finnissy). Elle a écrit des livrets pour opéra et cabaret. Dans son album,  Cuff Clout,elle utilise des textes de huit compositeurs différents, du monde du Jazz,  Rock,  Pop et  musique classique contemporaine.

«Westbrook  met en une musique fascinante et audacieuse, ses textes excentriques et plein d’esprit ». Downbeat 

Kate est aussi  peintre et son livret d'Art Wolf est dédié au peintre alpin suisse du XVIIIe siècle Caspar Wolf. Récemment, son solo CD  « The Nijinska chamber »  célèbre la vie de la danseuse et chorégraphe Bronislava Nijinska.

« L’interprétation de Kate de ses propres textes en anglais et en allemand, dévoile un chant souple, intense et séduisant, fluctuant quelque part entre soupirs intimistes et explosions du cabaret expressioniste » Jazz de libero Farné MUSICA. 


Ces artistes ont participé rue Paul Fort à :

Un concert avec Dominique Pifarély, le 16 juin 2012.

> Lien vers le concert